USA – Les démocrates remportent l’élection cruciale de Géorgie et prennent le contrôle du Sénat américain

politique occidentale

Les démocrates ont remporté mercredi une victoire retentissante en s’assurant le contrôle du Sénat grâce à deux élections partielles en Géorgie, permettant au président élu Joe Biden de gouverner avec une plus grande marge de manœuvre.

Le résultat de ces élections était très attendu, mais a été complètement éclipsé par les événements à Washington, où des partisans de Donald Trump venus manifester contre la certification par le Congrès de la victoire de Joe Biden à la présidentielle ont forcé l’entrée du Capitole, interrompant la séance.

La victoire de Jon Ossoff, après celle de Raphaël Warnock dans l’autre sénatoriale partielle en Géorgie, ainsi que le contrôle de la Chambre des représentants, assurent au futur président le contrôle du processus législatif. Joe Biden pourra ainsi imprimer sa politique de façon plus profonde et efficace.

Les démocrates auront 50 sièges au Sénat, comme les républicains. Mais comme le prévoit la constitution, la future vice-présidente Kamala Harris aura le pouvoir de départager les votes, et donc de faire pencher la balance du côté démocrate.

Jon Ossoff, producteur de documentaires, a remporté la deuxième sénatoriale avec une avance de près de 25 000 voix sur le sénateur républicain sortant David Perdue, soit une marge de 0,56 %, sur 98 % des bulletins dépouillés, selon NBC et ABC.

Lors d’une déclaration mercredi matin, il avait déjà revendiqué sa victoire: «Géorgie, merci pour la confiance que vous m’avez accordée», avait-il alors déclaré lors d’une brève allocution.

À 33 ans, Jon Ossoff devient le plus jeune sénateur démocrate depuis... Joe Biden en 1973.

Raphael Warnock, pasteur d’une église d’Atlanta où officiait Martin Luther King, marquera également l’histoire en devenant le premier sénateur noir élu dans cet État du Sud.

«Tourner la page»

Plus tôt dans la journée de mercredi, avant les incidents au Capitole, Joe Biden avait annoncé avoir appelé Raphaël Warnock et Jon Ossoff pour les féliciter et rendre hommage aux électeurs de Géorgie, qui ont selon lui «livré un message retentissant».

«Il est temps de tourner la page. Les Américains demandent de l’action et veulent de l’unité et je suis plus optimiste que jamais sur le fait que nous y parviendrons», avait-il écrit dans un communiqué, s’engageant à agir dans un esprit d’«unité».

Les performances démocrates dans ce grand État du Sud traditionnellement conservateur représentent un terrible revers pour le Grand Old Party.

Galvanisés par la victoire de Joe Biden dans l’État le 3 novembre, une première depuis 1992, les démocrates ont réussi à mobiliser leurs

électeurs, en particulier afro-américains, clés pour toute victoire démocrate.

Même avec le contrôle du Sénat, les démocrates possèdent cependant une majorité tellement étroite que les sénateurs centristes, comme le démocrate Joe Manchin ou les républicains Susan Collins, Lisa Murkowski et Mitt Romney, vont jouer un rôle majeur.

  1. Manchin, qui soutient largement les priorités démocrates en matière d’économie et de politique étrangères, risque par exemple de s’opposer à toute politique environnementale qui menacerait l’industrie minière de son État de Virginie-Occidentale.En outre, la majorité des démocrates à la Chambre des représentants est la plus étroite depuis près d’un siècle.

UP AFRICA TV / LJ Montreal