vendredi, août 19, 2022

Cameroun – La patrie reconnaissante pour les travailleurs de Dibamba

Must Read
Spread the love

Jeudi dernier, dans le strict respect des mesures barrières, le sous-préfet de l’arrondissement de Dibamba a remis des médailles à huit récipiendaires promus aux ordres nationaux au cours d'une cérémonie solennelle tenue à l’esplanade de la maire.

C’était en présence du 1er adjoint au maire, Esther Edimo, accompagnée des autorités religieuses et traditionnelles, parents, amis et connaissances des élus du jour. Dans son allocution de circonstance, le sous-préfet de l’arrondissement de Dibamba, Anicet Bernadin Koambi Betta, a salué le dévouement des huit  personnalités d'origines diverses qui ont été promues au titre du 20 mai 2021 pour leur services rendues aux collectivités locales. Il leur a demander de toujours garder à l’esprit que, par leur acharnement au travail, l’arrondissement de Dibamba dont il a la charge depuis environ huit mois, doit s’inscrire dans le cercle des arrondissements leaders du département de la Sanaga maritime et même bien au-delà. «  Notre arrondissement doit rester un arrondissement leader. Et son leadership va commencer par la remise des médailles de ce matin» a-t-il déclaré. 

La première à être honorée a été Nicole Tamar Ekem épse Atangana. Très engagée dans les questions de développement et la promotion de l’autonomisation de la femme, elle a été faite Chevalier du mérite camerounais.  Egalement faite chevalier, l’inspecteur d’arrondissement de l’éducation de base, Doris Mbah Maikem épse Ningo. Elle a reçu les médailles d’honneur de travail en argent, en vermeil et en or pour sa longue et riche carrière dans l’enseignement. Pour terminer, six autres acteurs du développement rural ont été élevés au grade de chevalier du mérite agricole, signe de la reconnaissance du Chef de l’Etat à leur endroit pour leur dur labeur au quotidien.

Travailler d’avantage

On était loin des cérémonies d’avant la crise sanitaire, où l’on se retrouvait ensuite autour d’un grand buffet pour échanger souvenirs, anecdotes, retrouver les anciens collègues et amis. Mais le plaisir, la fierté de cette reconnaissance du travail au service des autres étaient bien au rendez-vous. Le sous-préfet a par la suite invité les lauréats à mériter la confiance du premier des camerounais et a par la même occasion demander à ceux de ses collaborateurs qui n’ont pas été honoré de travailler d’avantage pour que la prochaine saison des récompenses sont plus féconde. « Pour ceux qui n'ont pas été honorés, je leur demande de faire plus d'efforts; qu’ils travaillent dur pour permettre à ce que les années à venir, ils puissent également être des récipiendaires. En ce qui concerne les élus de ce matin, ils ne doivent pas dormir sur leurs lauriers » a-t-il conclu en guise de recommandations. 

 

Réactions

Nicole Tamar Ekem épse Atangana.

« J’arbore cette médaille, non à titre posthume »

 

Doris Mbah épse Ningo

« Beaucoup ont terminé leur carrière sans recevoir de médaille »

J'éprouve beaucoup de satisfactions et beaucoup de joies parce que le fait de recevoir une médaille est une invite à plus de travail. Je voudrais rendre gloire à Dieu pour cet honneur qu’Il me fait car beaucoup ont terminé leur carrière sans recevoir de médaille. Je voudrais aussi remercier mes supérieurs hiérarchiques qu'ils ont vus en moi des valeurs. Je voudrais dire à mes jeunes collègues que dans cette profession, ils ne doivent jamais copier le mauvais exemple.

 

Joseph Kizerbo/ UP AFRICA – Douala

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

procreation Medicalement Assitée(PMA)

La journée de lundi 27 juin 2022 a été marqué par la commission des Affaires Culturelles de l'Assemblée nationale...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img