vendredi, septembre 24, 2021

Belles lettres : Yana Bekima rend hommage aux familles impactées par la tragédie d’Eseka

Must Read

A travers le portrait d’une jeune fille nommée Lydia, Simon François YANA BEKIMA, un jeune romancier et essayiste vivant en Suisse replonge ses lecteurs dans le drame ferroviaire d’Eseka. L’auteur ouvre à nouveau cette plaie béante du déraillement survenu le 21 octobre 2016 à 13h30 près de la gare d’Eseka. Le drame avait fait, selon les chiffres officiels, 79 morts et 551 blessés.  Depuis lors, beaucoup de larmes ont coulé, beaucoup d’encre aussi. Simon François Yana Bekima nous présente à travers cette interview exclusive, son roman « Pleure Ô Eséka… » de 103 pages en format livre de poche, publié chez EdkBooks en Allemagne.

 

Vous venez de publier un ouvrage sur le drame ferroviaire d'Eseka. Quelle est l'histoire de cet ouvrage et que raconte-t-il ?

Le roman  « Pleure Ô Eséka… » est bâti autour de l’accident ferroviaire du 21 Octobre 2016 qui a eu lieu dans la cité d’Eséka. A travers ce drame, j’ai imaginé d’autres drames qui ont pu frapper des familles (enfants, hommes et femmes). Bref j’évoque d’autres aspects de ce drame humain : des femmes ayant perdu un mari, des hommes sans épouses, des enfants devenus orphelins etc…

 

A qui s'adresse ce roman et quel objectif comptez-vous atteindre à travers cet ouvrage ?

Ce roman s’adresse aux Camerounais et à la terre entière, bref à l’humanité. Un de mes objectifs est de rendre hommage non seulement aux victimes, aux personnes qui ont porté secours mais aussi aux familles impactées par cette tragédie. Un deuxième objectif est de mettre en lumière la condition féminine au Cameroun, par le biais de l’héroïne.

 

Parlez-nous de sa distribution et surtout de son accueil par le public

Actuellement, il est vendu sur le plan international par AMAZON. Il le sera dans un proche avenir par les librairies africaines et en Suisse. Nous comptons s’il plaît à Dieu le présenter au public camerounais au mois de juin 2021. Les premiers retours des lecteurs sont positifs et enthousiasmants.

 

Quels sont vos projets littéraires à venir ?

Actuellement, je suis occupé à l’écriture d’autres romans, nouvelles et essais.

 

Propos recueillis par Joseph Kizerbo/UP AFRICA - Douala

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img