samedi, mai 21, 2022

Mode : D’où viennent les mèches brésiliennes qui font courir les femmes africaines ?

Must Read
Spread the love
Genèse des extensions Dès l’Égypte Antique, le tressage et le rajout d’objets dans les cheveux est omniprésent et marqueur social de nombreuses tribus. L’extension de cheveux, appelé aussi Art capillaire vient d’Afrique. Les extensions ou faux cheveux jusqu’en 1990 étaient réservés aux stars du show business. En 1991, David Gold fonda Great Length et fut le premier à proposer les extensions de cheveux à la kératine. D’hier à aujourd’hui, le phénomène s’est très rapidement répandu allant des extensions  ‘’braids‘’, ‘’locks’’ à des extensions de mèches de cheveux naturels venues d’ailleurs avec tout type de marque et de pose avec des prix très compétitifs via Internet.[spacer height=”10px”] [spacer height=”10px”] Evolution de nos jours[spacer height=”10px”] Avec l’évolution des coiffures en terme de style et couleurs, le rajout est également devenu incontournable. A la demande du marché, on voit aussi des cheveux malaisiens ou vietnamiens appelés « cheveux chinois », ou encore des « mèches indiennes », aussi connues sous d’autres appellations comme les brésiliennes ou péruviennes qui ne sont en réalité, et pour la plupart du temps, que des expressions ou termes commerciaux. Celles-ci ont une caractéristique très importante, celle de s’intégrer parfaitement aux chevelures européennes et africaines et sont par conséquent adulées t par les femmes africaines.[spacer height=”10px”] [spacer height=”10px”] D’où viennent ces ‘’brésiliennes’’ ?[spacer height=”10px”] Majoritairement de l’Inde, le processus est tel que, les Indiens, d’après une tradition hindoue, le fidèle se rase le crane au minimum une fois dans sa vie pour offrir sa chevelure aux Dieux, Shiva ou Vishnou, et le temple le plus connu pour cette pratique est Tirupati (à Andhra Pradesh dans le sud de l’Inde). En effet, c’est une façon pour ces fidèles de remercier leurs dieux lors d’un heureux événement, une naissance, un mariage, une réussite à un examen, etc… et ne reçoivent rien en contrepartie sinon nourrissent l’espoir d’une vie meilleure suite à cette offrande. Ainsi environ 1400 kilos des cheveux sont récoltés chaque jour en Inde (soit 500 tonnes par an) puis exportés à travers le monde afin d’en faire des extensions, des perruques ou des postiches. Ces cheveux seront par la suite soumis à un traitement assez impressionnant, ils vont passer par de nombreux bacs de produits chimiques différents puis brossés à maintes reprises et ensuite teints et minutieusement tissés pour recréer des mèches naturelles sous forme de bandes de longueurs variables (8 à 30 pouces) mais pesant généralement 100 g qui seront enfin mises à disposition sur le marché. [spacer height=”10px”]                                                                                                     [spacer height=”10px”] Ces mèches sont aussi vendues en ‘’Bulk/single or double drawn hair’’ ou sous forme de bottes de cheveux c’est-à-dire qu’ils sont non cousus et permettent de réaliser ensuite des perruques ou ou closures ou extensions avec agrafe. Toutefois, les cheveux naturels étant humains, leur qualité est de niveau très variable car dépendante de l’origine des cheveux (Inde, Brésil, Malaisie, Birmanie), de la manière dont ils sont tissés (tous dans le même sens ou non) et des traitements qu’ils ont pu subir (siliconés, bains d’acide ou non).[spacer height=”10px”] [spacer height=”10px”] Il convient donc de distinguer pour les clientes :[spacer height=”5px”]  
  • Les cheveux Remy[spacer height=”5px”]
Encore appelés ‘’Remy hair’’ qui veut dire cheveux d’humains et 100% naturels garantissent le niveau de qualité le plus élevé et dont la durée de vie dépasse très facilement 1 an, pour indiquer que tous les cheveux prélevés restent alignés dans le sens naturel de la pousse afin de conserver la même orientation. Ce procédé permet d’éviter qu’ils s’emmêlent. Les Remy Hair peuvent être ” Vierges” (sans aucun processus de coloration) ou ayant subi des colorations.[spacer height=”10px”]  
  • Les ‘’non Remy hair’’ sont également composés à 100% de cheveux humains, mais ils sont collectés ou triés aléatoirement à partir de différentes sources telles que plusieurs fournisseurs de cheveux, brosses à cheveux et même les sols de salons de coiffure et la direction des cuticules est mélangée, et sont par conséquent d’une moins meilleure qualité.
  Avant que les cheveux non Remy n’arrivent sur le marché, ils passent par un processus appelé bain d’acide pour éliminer la plupart des cuticules. Maintenant, en raison de la concentration élevée en acide, il diminue l’humidité naturelle des cheveux, ce qui donne une paille semblable à des mèches de cheveux.   Pour pallier à ce problème, les cheveux sont enduits de silicone afin de leur donner un aspect plus brillant et une plus belle texture sur le coup mais après quelques shampooings et brossage la couche de silicone s’en va, les cheveux deviennent plus ternes, cassants et s’emmêlent très facilement ce qui implique une dégradation importante rendant difficile leur réutilisation. Ce type de cheveux n’est pas recommandé pour les extensions de cheveux à long terme pour des raisons évidentes.[spacer height=”10px”]    
  • Les cheveux vierges
Ou ‘’Virgin Hair’’ sont des cheveux n’ayant subi aucun traitement chimique (colorations ou décolorations), provenant d’un seul donneur, les cheveux vierges sont des cheveux Remy, cela signifie que les cheveux sont récoltés à partir de la tête des donneurs en utilisant une méthode conçue pour maintenir les cuticules des poils dans un bon alignement.   Jusqu’ici les plus beaux cheveux que l’on puisse trouver sont ceux provenant d’Inde mais il faut bien veiller à ce qu’aucun traitement chimique ou mélange n’ait été réalisé dessus. Aussi il est important de noter que les cheveux synthétiques ou animaux représentent également une part du marché de l’extension de cheveux. Le prix des cheveux synthétiques est bien plus bas que celui des cheveux humains. Il existe une autre variante d’extension de cheveux appelé le Yaki ou ‘’Yaki hair’’ qui est un mélange de cheveux synthétiques et/ou fibre animale et de cheveux humains dans la même pièce d’extension. L’extension de cheveux est devenu un phénomène de société et tout porte à croire que cette tendance va encore s’accroître. Avec l’extension de cheveux naturels, l’industrie de la coiffure prévoit pour la prochaine décennie un boom économique mondial sans précédent depuis l’arrivée des colorations capillaires. Tout en encourageant la fabrication et commercialisation des différents sérums pour l’entretien des dites mèches. Néanmoins, on ne saurait mettre de côté le retour des afros, la tendance ‘’nappy hair’’ ou cheveux crépus qui gagne de plus en plus de terrain et notamment sur le Web. De plus en plus de femmes Afro-américaines et Africaines semblent suivre le mouvement. Ainsi, il y va du choix de chacune pour être belle !!![spacer height=”30px”] Glady’s Armelle P/UP AFRICA TV/DOUALA
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

Fecafoot news

Démission du secrétaire général de la FECAFOOT, Samuel Eto'o à merci du tremplin. Benjamin Didier Banlock puisqu'il s'agit de...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img