Lutte contre la Covid-19 La Croix-Rouge renforce le dispositif

Sport & Sante

« Les populations d'ici peuvent donc désormais être rassurées : les formations sanitaires du district de santé d'Edéa sont désormais plus sûres. ». Ainsi avait martelé le 25 août dernier la Présidente Nationale de la Croix-Rouge Camerounaise, Cécile Akame Mfoumou, plus consciente que jamais de ce que les camerounais ont, depuis la survenue de la pandémie à coronavirus ; déserté les hôpitaux. Cécile Akame Mfoumou s'exprimait ainsi aucours de la cérémonie de remise d'un important don au District de santé et aux orphelinats d'Edéa.

La cérémonie qui avait pour cadre la place des fêtes d’Edéa, s’est déroulée comme sur du papier musique, dans le strict respect des mesures de distanciation sociale, en présence du Représentant résident de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en Afrique Centrale, Francis SALAKO, des représentants des partenaires de la Croix-Rouge Camerounaise et des autorités administratives et traditionnelles au premier rang desquelles,  le préfet du département de la Sanaga Maritime, Cyrille Yvan Abondo qu’accompagnait le 1er adjoint au maire de la ville d’Edéa, Dieudonné Mbiang.

Dans sa prise de parole, Cécile AKAME MFOUMOU, a estimé que la Croix-Rouge Camerounaise, dans sa posture « d’auxiliaire des pouvoirs publics dans le domaine humanitaire » se doit aujourd’hui, de s’investir dans l’assainissement et l’équipement des hôpitaux. « Il est résolument question pour nous, de contribuer à rendre les espaces hospitaliers plus saints. Des espaces hospitaliers saints parce que sensibilisés et dotés de kits nécessaires non seulement pour protéger le personnel médical, mais aussi, pour protéger les nombreuses personnes qui sollicitent ces espaces » a-t-elle déclaré.

Pour joindre la parole à l’acte, la Croix-Rouge Camerounaise a remis aux formations sanitaires du District de santé d’Edéa des  équipements de protection individuel constitués de 440 combinaisons, 10 000 gants cartons et de 5 280 masques, et du matériel Wash comprenant 200 seaux  de 15 litres, 1 200 morceaux de savon de 400 g, 200 gobelets en plastique d’un litre et 450 L de savons liquide soit 90 bidons de 5 litres.

Pour sa part, le Chef de District de Santé d’Edéa, Dr Steve Souga, s’est montré persuadé que la Croix-Rouge reste un allié de confiance dans la stratégie mise en place par le gouvernement camerounais à travers le ministère de la Santé publique. « Ce matériel permet de montrer aux populations que les structures de santé sont équipées et qu’elles peuvent y aller sans crainte » a-t-il renseigné.

Riposte conséquente

Cette cérémonie avait été précédée quelques minutes plus tôt par l’installation de Cécile Dipende dans ses fonctions de Présidente du Comité Départemental de la Croix-Rouge pour la Sanaga Maritime en remplacement de Marcellin   NYEMB, rappelé à Dieu au mois d’avril dernier.  Après avoir rendu  un hommage appuyé à son défunt   prédécesseur,   « pour   son dynamisme et pour le rayonnement qu’il a pu développer » pour le mouvement  de la Croix-Rouge dans le département. Cécile Dipende a indiqué « la bataille est ardue et la seule volonté ne suffit pas » pour  relever  les nombreux défis humanitaires qui interpellent la Croix-Rouge départementale. Aussi a-t-elle plaidé pour la mobilisation des moyens dans le but d’adresser une riposte conséquente en cas de maladies épidémiques telles que la pandémie du Coronavirus, de maladies endémiques, d’inondations, d’accidents de la route et des noyades, principales menaces qui pèsent sur le département de la Sanaga Maritime.

Fidèle à ses missions, la Croix-Rouge Camerounaise a aussi manifesté sa sollicitude envers les nécessiteux qui vivent dans des orphelinats en leur offrant des kits de subsistances composés du riz, du sucre, de l’huile et du sel.

 Joseph KIZERBO/UP AFRICA TV/Douala