L’international brésilien Neymar doit plus de 34 millions d’euros au fisc espagnol

Sport & Sante

Dans une liste publiée par le fisc espagnol, Neymar devait encore 34,6 millions d’euros à la fin de l’année 2019.

Neymar a beau avoir quitter le FC Barcelone durant l’été 2017, son nom revient sans cesse de l’autre côté des Pyrénées. D’abord dans les rumeurs de transferts pour un retour au Barça ou chez l’ennemi du Real mais aussi dans sa bataille judiciaire contre son ancien club. C’est désormais auprès du fisc espagnol que le nom de Neymar est rattaché. En mars 2019, la Hacienda avait ouvert une procédure afin de vérifier si le Brésilien avait payé ses impôts 2017 en Espagne.

Étant considéré comme un résident fiscal espagnol durant cette année-là malgré son départ vers la France en juillet, Neymar devait donc s’acquitter des impôts sur sa prime de prolongation au Barça puis sur son salaire pendant six mois au PSG.  Si l’on ne connaît pas le fin mot de l’histoire, toujours est-il que le fisc espagnol a publié la liste des mauvais payeurs dans le pays et selon cette liste, Neymar devait encore 34,6 millions d’euros à l’Espagne au 31 décembre 2019. Ce qui en fait la personne la plus « endettée » du pays.

UP AFRICA TV / goal.com/fr